LES ÉTUDES SUR L’EFFICACITÉ DE LA TECHNOLOGIE PRANAN EN TANT QUE PROTECTION EFFICACE CONTRE LE RAYONNEMENT EMF ACCEPTÉES ET PUBLIÉES DANS UN MAGAZINE SCIENTIFIQUE

30/06/16  C'est un événement important car c'est la seule et unique publication scientifique consacrée à une technologie destinée à la protection du rayonnement électromagnétique.

Le magazine scientifique European Journal of Integrative Medicine a publié les études menées par le Centre de recherche biomédicale de l'université de Grenade (Groupe de recherche CTS-101 : « Communication intercellulaire ») sur l'efficacité de la technologie développée et brevetée par Pranan Technologies pour neutraliser les effets négatifs du rayonnement électromagnétique sur l'organisme (téléphones portables, Wi-Fi, téléphones sans fil, antennes-relais de téléphonie).
L'acceptation a été possible après plusieurs mois d'analyse, d'étude et une évaluation par des pairs (méthode utilisée pour valider les travaux écrits afin d'évaluer leur qualité, l'originalité, la faisabilité et la rigueur scientifique, avant leur publication) par les rédacteurs en chef et le comité de rédaction de l'European Journal of Integrative Medicine. D'éminents scientifiques et professeurs d'universités prestigieuses ont participé à cette activité, notamment la faculté de médecine de l'université de Georgetown (États-Unis), l'institut Karolinska (Suède), l'université de technologie de Sydney (Australie) et l'université de Southampton (Royaume-Uni) entre autres.
L'étude biochimique, menée par une équipe de scientifiques dirigée par Darío Acuña et Germaine Escames, analyse les indicateurs qui sont les plus touchés par la pollution électromagnétique dans l'organisme ; comme le cortisol, la mélatonine, la peroxydation des lipides, l'oxyde nitrique, des cytokines pro-inflammatoires et anti-inflammatoires et le glutathion peroxydase.
Les résultats de l'analyse de ces indicateurs ne sont pas concluants, comme mentionnés dans les conclusions de cet article scientifique. Les scientifiques déclarent « avoir démontré que l'utilisation des dispositifs spécifiques (développés par Pranan Technologies) réduit de manière significative l'oxydation et l'état inflammatoire chez un groupe d'individus normaux exposés aux EMF (champs électromagnétiques de l'environnement) et à l'utilisation régulière des téléphones portables » et ils ajoutent que « les résultats suggèrent que les dispositifs testés ici peuvent protéger contre les EMF en rectifiant leurs forces nuisibles pour maintenir la santé de l'organisme. »
La technologie Pranan, développée à partir de nanoparticules (conductrices et semi-conductrices des EMF), fait également l'objet d'études réalisées par la faculté de médecine de l'université Complutense de Madrid et le département de physique appliquée de l'université polytechnique de Catalogne. Cette technologie est la seule à satisfaire aux exigences de la directive européenne 2001/95/CE, qui atteste de leur conformité à toutes les exigences en matière de sécurité en vue de leur commercialisation.
Article scientifique sur l'efficacité de la technologie Pranan
Rédacteurs et comité de rédaction de l'European Journal of Integrative Medicine

NOTE : Cet article est disponible sur le DOI (10.1016 / j.eujim.2016.06.009). Le DOI est un organisme international qui attribue à chaque publication scientifique, un identifiant numérique unique et permanent ainsi qu'un emplacement en ligne au moyen de métadonnées (auteur, titre, données de publication, etc.).

Les commentaires sont fermés.