L’AVANT ET L’APRÈS

L'AVANT ET L'APRÈS

Les graphiques et les images démontrent un AVANT et un APRÈS dispositifs Pranan pour un individu soumis à un rayonnement électromagnétique (en parlant au téléphone, Wi-Fi, etc). Nous avons sélectionné des graphiques et des images issus d'études réalisées par des centres de recherche et des universités, qui permettent de se rendre compte visuellement de l'effet des dispositifs.

Ensuite, nous avons mis en évidence deux des onze indicateurs analysés dans l'ÉTUDE BIOCHIMIQUE réalisée au Centre de recherche de biochimie de l'université de Grenade, qui sont touchés par la pollution électromagnétique. Le graphique rouge indique les niveaux de stress oxydatif d’un individu soumis à la pollution électromagnétique, sans protection Pranan, tandis que le graphique bleu indique les niveaux de stress oxydatif du même individu après 30 jours de protection avec les dispositifs Pranan.

est_bioquimico
PDF : voir l'étude biochimique

 


L'image suivante se réfère à l'ÉTUDE BIOÉLECTRIQUE réalisée à la faculté de médecine de l'université Complutense (Madrid), qui démontre que l'effet de cette technologie est d'une telle ampleur, au niveau de la cohérence neuro-fonctionnelle et des différences significatives de la grande majorité des régions du cerveau, que nous pouvons attester de son efficacité dans la modification de certaines oscillations cérébrales dues aux champs électromagnétiques.

Coupe horizontale coronale et mi-sagittale permettant de distinguer les différences significatives.
est_biolec
PDF : voir l'étude bioélectrique

 


L'ÉTUDE BIOÉLECTROGRAPHIQUE, réalisée au moyen de la bioélectrographie GDV-EPC du Docteur K. Korotkov, technologie développée par l'université d'État de Saint-Pétersbourg (Russie), démontre que, lorsqu'on utilise des appareils de téléphonie mobile, les dispositifs équipés de la technologie Pranan protègent le champ énergétique humain et le système des méridiens, et qu'il va même au-delà de la protection en améliorant l'équilibre énergétique de l’individu.
est_biolectrogr
Sur la figure 1, on peut voir que le champ énergétique d'un individu est affaibli lorsqu'il parle au téléphone portable sans protection Qbit (technologie Pranan). Sur la figure 2, on peut observer comment le champ énergétique du même individu redevient normal lorsque celui-ci parle au téléphone portable avec les dispositifs Qbit.

PDF: voir l'étude bioélectrographique

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire